JOURNEES D’ETUDES PLURIDISCIPLINAIRES 28-29 JANVIER 2016

Interprètes et traducteurs dans l'espace atlantique : entre écueils et déplacements des frontières culturelles

 

La célèbre phrase d’Antonio de Nebrija, « la langue, compagne de l’Empire » et la mythification de la Malinche, interprète d’Hernan Cortés lors de la conquête de l’Empire aztèque, illustrent les deux facettes d’une question complexe. Nebrija associe la langue à la stratégie impériale et la Malinche est le symbole de l’interculturalité (voulue ou subie). Ces problématiques ne sont pas limitées à l’expérience coloniale hispanique : elles se sont également posées dans les entreprises impériales britannique et française en Amérique du Nord et en Afrique. Il ne s’agit pas non plus d’une question révolue, puisque le plurilinguisme caractérise la majorité des sociétés contemporaines. Quelle place ont occupé et occupent aujourd’hui les interprètes et les traducteurs dans les sociétés multiculturelles et plurilinguistiques? Quel rôle jouent ces passeurs et leurs « truchements » dans les processus de transferts culturels dans l’espace atlantique ? La journée d’études s’attachera à la relation que les interprètes et les traducteurs entretiennent avec le pouvoir, c’est-à-dire au rôle qui leur est attribué ou, au contraire, nié dans les politiques linguistiques des Empires coloniaux et des Etats modernes. Le contrôle que les interprètes et les traducteurs exercent sur le discours de l’autre et, indirectement, sur l’autre lui-même, sera également examiné. La réflexion portera donc sur les effets dynamiques de la traduction, puisque celle-ci participe aussi bien à l’instauration de ce que l’ethnologie appelle la « bonne distance », qu’à la mise en relation de sens, de mémoires et d’aspirations diverses et parfois contradictoires.

 

Organisateurs : Rédouane ABOUDDAHAB et Caroline CUNILL

 

Session 1 – jeudi 28 janvier

salle 105 (UFR lettres-1° étage)

Modérateur : Benaouda Lebdai

Professeur à l’Université du Maine

 

14h 00Présentation

14h 30 Jacques Pothier (Université de Versailles Saint-Quentin-en- Yvelines)

Maurice E. Coindreau, passeur culturel discriminant

15h 00 Salma Layouni (Université du Maine)

Abridging the cultural gaps between American Gothic Literature and Arabic Literature: Edgar Allan Poe and Mahmoud Taymour as a case study

Pause

15h 45 Rédouane Abouddahab (Université du Maine)

Ameen Rihani : dynamiques et enjeux de la traduction interculturelle « arabe-américaine »

16h 15 Discussion

 

 

 

 

Session 2 – Vendredi 29 janvier

salle Pierre Belon (Bibliothèque universitaire)

Modératrice : Maud Michaud

Maître de Conférences à l’Université du Maine

 

9h 00 Darío De Varela (Université du Maine)

L’hispanisme français et la traduction : Marcel Bataillon et l’Essence de l’Espagne (1923) de Miguel de Unamuno

9h 30 Amélie Djondo (Université de Paris-Ouest Nanterre)

Les dramaturges au Siècle d’Or : nouveaux interprètes du mythe amazonique ?

Pause

10h 15 Hélène Goujat (Université d’Angers)

De Las Filipinas à The Philippines ou l’abolition des anciennes frontières culturelles et linguistiques : quid du continuum historique ?

10h 45 Adeline Darrigol (Université du Maine)

Evangélisateurs traducteurs en Guinée espagnole

11h15 Discussion

 

Session 3 – Vendredi 29 janvier

salle Pierre Belon (Bibliothèque universitaire)

Modératrice : Valérie Joëlle Kouam Ngocka

Enseignante à l'Université Catholique d'Afrique Centrale

Traductrice/interprète agréée à la Cour d'appel du Centre, Yaoundé

13h 30 Dennys Da Silva Reis (Université de Brasília)

Les interprètes et la formation du Brésil : les quatre premiers siècles d’une histoire oubliée

14h 00 Thomas Brignon (ENS de Lyon)

Des traducteurs invisibles ? L’émergence d’un guarani missionnaire, entre autorité jésuite et participation des élites indiennes

14h 30 Caroline Cunill (Université du Maine)

Les interprètes de l’Audience de Nouvelle Espagne : réflexions sur leur identité et leur mission

Pause

15h 15  Fabien Le Bonniec (Universidad Católica de Temuco)

La figure du facilitateur interculturel entre tradition et modernité dans les tribunaux pénaux du Sud du Chili

15h 45 Zakaria Abouddahab (Université Mohamed V/Rabat-Agdal)

interprètes dans les tribunaux d’une ville multiculturelle : le cas de Tanger

15h 45 Discussion et conclusion