Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo laboratoire

GILLE-DAHY Florence

GILLE-DAHY Florence

GILLE-DAHY Florence

La mise en mots de l’espace géographique dans les romans de voyage pour la jeunesse.
Approche géopoétique de l’œuvre de Xavier-Laurent Petit

 

Thèse réalisée du 24 Octobre 2014 au 14 Novembre 2019

Sous la direction de Nathalie Prince et Fernando Copello (Université du Mans)

À partir de 14 romans de Xavier-Laurent Petit, il s’agit d’explorer les procédés utilisés pour créer le voyage et favoriser l’adhésion du lecteur. L’espace, comme univers fictionnel du récit, induit un ancrage géographique des textes. Cette figuration de l’ailleurs repose sur des choix d’écriture personnels et s’inscrit dans une relation pertinente entre le monde et les mots. Mais l’espace, également élément constitutif du roman, pose le lieu comme un fondement du récit, un incontournable de la création littéraire. Il m’intéresse alors de démontrer que la littérature de voyage pour la jeunesse donne la possibilité de suivre une construction identitaire autour d’un double nœud didactique : l’ici et l’ailleurs. L’espace, enfin, apparaît au cœur d’un désir de transmission du monde. Les auteurs pour la jeunesse, en s’inscrivant dans un héritage humaniste, s’opposeraient à l’image d’un monde hostile souvent mise en avant aujourd’hui. L’approche géopoétique permet d’ancrer cette recherche dans un triple regard : à la fois scientifique, philosophique et poétique. À la frontière de la littérature et de la géographie, le récit de voyage pour la jeunesse a le pouvoir d’interroger le monde. Il donne à lire un espace, un paysage, voire un parcours par le biais du langage.

Publications, interventions non-publiées à des congrès, colloques, journées d'études etc.

  • GILLE Florence « Mon petit cœur imbécile, de Xavier-Laurent Petit. Quelle proposition de voyage ? », Journée des doctorants du 3L.AM, Le Mans, 13 mars 2015.
Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez