Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo laboratoire

SOCCARD Sophie

SOCCARD Sophie

SOCCARD Sophie

Maître de Conférences - Civilisation Britannique XVIIe et XVIIIe siècles.

Spécialité : Histoire des idées britanniques des XVIIe et XVIIIe siècles

 

Thèmes de recherches

  • Pouvoir et esthétique à l’époque moderne
  • Du Legs anglo-saxon de la notion de « tolérance » à la définition de la laïcité civile 
  • Minorités et marginalités dans l’Angleterre moderne
  • Émancipation intellectuelle des femmes et Éducation féminine au XVIIe siècle

Publications

Direction d'ouvrage

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Sophie Soccard, « L’explication rationnelle de Catherine Trotter Cockburn en faveur de l’éducation des filles », 8 pages, Revue électronique Quaïna, http://quaina.univ-angers.fr
  • Sophie Soccard, « Murders in a Museum : Agatha Christie’s Greenway and the reconstruction of her work universe », Actes du Colloque International des 12 et 13 Septembre 2019 « Expositions : Transitzonen zwischen Literatur und Museum » Flensburg (Allemagne),. 11 pages. Article à paraître Eté 2021, De Gruyter, Berlin und New-York, (Dir. Jan Rhein).
  • Sophie Soccard, « Encadrer la Liberté de conscience ? La première proposition Lockéenne dans Two Tracts », Religion et Contestation, (dir. Jérôme Grosclaude), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2016, 19 pages.
  • Sophie Soccard, « De la théorie de John Locke sur la tolérance : pertinence contemporaine d’une analyse empirique », Actes du Colloque HIEROS : Les organisations spirituelles non religieuses face aux défis du XXIe siècle, (dir. Pascal Brassier), Clermont-Ferrand, Février 2015, 12 pages.
  • Sophie Soccard, « Les athées exclus de la tolérance chez Locke : l’envers théorique d’une convention politique », Revue de la Société d’Etudes Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles, Lille : Presses Universitaires de Lille, 2008, n°65, 22 pages.
  • Sophie Soccard, « Ambiguïté générique de la controverse Locke/Stillingfleet : quelques figures marquantes de l’histoire de la philosophie et de la religion au XVIIe siècle en Grande-Bretagne », Revue CERCLES, 16.2, 2006, 11 pages, http://www.cercles.com/n16/2/soccard.pdf

Chapitres d’ouvrages

  • Sophie Soccard, « Le voyage des Pensées sur l’Education, de John Locke vers la France, de l’adaptation linguistique à la transmission culturelle », Nouvelles Recherches sur l’imaginaire, (dir. Anne-Simone Dufief, Frédérique Le Nan et Isabelle Trivisani-Moreau), P.U.R. Rennes, à paraître printemps 2021, 18 pages.
  • Sophie Soccard, « Les limites de la contestation en religion : Faut-il encadrer la liberté de conscience ? La proposition de John Locke dans Two Tracts on Government (1660) », Religion et Contestation, (dir. Jérôme Grosclaude) Presses Universitaires Blaise Pascal, collection Politiques et Identités, Clermont-Ferrand, 2016, Chapitre 11, (p. 263-286), 24 pages.
  • Sophie Soccard, « Barons contre Braconniers », Aux origines du Conflit, (dir. E. Elmaleh, X. Lachazette et J.P. Melchior), Rennes, Eric Jamet éditeur, mars 2018, p. 189 à 202, 13 pages.
  • Sophie Soccard, « De l’indéfinissable erreur à l’intolérable faute : Errements de la conscience sincère dans quelques écrits de John Locke sur la tolérance », Erreur, Faute, péché : le concept de faute dans les textes littéraires, philosophiques et théologiques de 1453 à 1715. Paris : L’Harmattan, 2013, p. 203 à 223, 20 pages.
  • Sophie Soccard, “Antipopery in Late Seventeenth Century England: Forms and Structure of an obsessive fear”, L’Obsession à l’Oeuvre : Littérature, cinéma et société en Grande-Bretagne, (dir. J.F. Baillon et P. Veyret), Bordeaux : Climas, 2012, p. 33 à 44, 11 pages.
  • Danièle Paycha), Nanterre: CREA, 2011, p. 17 à 28, 11 pages.
  • Sophie Soccard, « Portraits d’une reine : enjeux politiques et finalités poétiques dans certaines représentations picturales d’Elisabeth I d’Angleterre », Le Portrait, champ d’expérimentation, (dir. F. Copello et A. Delgado), Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 187 à 196, 10 pages.
  • Sophie Soccard, « Les Jardins Allégoriques d’Elisabeth Ire d’Angleterre », dans Paysages ou les reliefs du texte, Du paysage naturel au paysage urbain, Au-delà du Paradis… En-deçà de l’enfer ? (dir. Anne Gimbert), Paris : Michel Houdiart Editeur, 2011, p. 43 à 60, 18 pages.
  • Sophie Soccard, « John Locke », Guide de la Littérature Anglaise des origines à nos jours, (dir. Jean Pouvelle), Paris : Ellipses, 2008, p. 59 à 62, 4 pages. (Article consacré à la vie et l’œuvre de John Locke avec traductions originales)

Recensions

  • 2008, Review : Min Wild, Christopher Smart and Satire: ‘Mary Midnight’ and the Midwife, Aldershot: Ashgate,. http://www.cercles.com/review/r46/Wild.html
  • 2006, Review : Alexandra Walsham, Charitable Hatred, Tolerance and Intolerance in England, 1500-1700, Manchester : Manchester University Press, in Revue de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIème et XVIIIème siècles, p. 362-364.

Communications publiées dans des actes de colloque

  • Sophie Soccard, « Murders in a Museum : Agatha Christie’s Greenway and the Reconstruction of her Work Universe », Actes du Colloque International des 12 et 13 Septembre 2019 « Expositions : Transitzonen zwischen Literatur und Museum » Flensburg (Allemagne), 11 pages. Article à paraître Eté 2021, De Gruyter, Berlin und New-York, (Dir. Jan Rhein).
  • Article soumis en 2021 à Renaissance Quarterly, publication semestrielle de la Renaissance Society of America.

Conférence invitée

  • Invitation à prononcer une conférence illustrée : « Les jardins Emblématiques Elisabéthains » (Symbolique et esthétique du jardin sous Elisabeth Ière d’Angleterre) pour le CUEP (Université Inter Âges) Le Mans – 19 Novembre 2014.

Communications à des colloques

  • Sophie Soccard, « La frontière invisible : Poétique et politique du saut-de-loup dans le jardin anglais du dix-huitième siècle », Journée d’études 3L.AM/Amicae-Alliance Europa « Les représentations des frontières dans les arts », Université du Maine, 16 juin 2017.
  • Sophie Soccard, « Les objets coloniaux au British Museum », Colloque Raconter l’Autre, axe 10 projet CPER « Les Sujets de l’Empire », Angers, Musée des Beaux-Arts, 2015, 15 pages.
  • Sophie Soccard, « Stratégies auto-biographiques de Lucy Hutchinson dans Memoirs of Colonel John Hutchinson », Colloque Auto-Biographies dans les Arts, Université d’Angers, 2015, 11 pages.
  • Sophie Soccard, « Catherine Trotter Cockburn et le concept lockéen de personne : L’explication créative au service de l’émancipation intellectuelle des femmes», Colloque SAES Paris, Société d’Etudes Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, 2011, 13 pages.
  • Sophie Soccard, « The Holy Experiment de William Penn : Genèse d’une société pluraliste », Colloque SAES Bordeaux, Société d’Etudes Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, 2009, 12 pages.
  • Sophie Soccard, « Politique et tolérance chez John Locke », Groupe de Recherches sur les Juifs dans les Pays de Langue Anglaise, Paris X CREA, 2005, 10 pages.
  • Sophie Soccard, « Définition d’une nécessaire laïcité civile selon John Locke », Centre de recherches sur l’Histoire des Etats-Unis, Paris VIII, 2005, 8 pages.
  • Sophie Soccard, Compte-rendu d’une conférence sur la loi d’opinion dans Quelques pensées sur l’éducation de John Locke, Groupe de Recherches sur la Philosophie Britannique, Paris X Nanterre, février 2006, 5 pages.
  • Sophie Soccard, Présentation de la thèse de doctorat : « La tolérance chez John Locke : élaboration d’un concept, 1659-1704 », Congrès annuel de la SAES à Nantes, Atelier « Les Doctoriales », 2005, CRECIB, 6 pages.

Responsabilités administratives

  • Depuis 2015 à ce jour : Directrice du MASTER MEEF Second Degré ANGLAIS pour l’Université du Mans
  • Depuis 2019 à ce jour : Responsable disciplinaire anglais MASTER RECHERCHES E.C.I. (Études Culturelles Internationales) :
  • Depuis 2015 à ce jour : Membre élue de la C.C.E. (Commission Consultative d’Établissement, Domaine Lettres/Langues)
  • Depuis 2017 à ce jour : Membre élue du Conseil du Laboratoire Langues, Littératures, Linguistique des universités d’Angers et du Mans (3L.AM-EA 4335).
  • Depuis septembre 2020 à ce jour : Co-Responsable de l’AXE 3 du Laboratoire 3L.AM 
  • De 2016 à 2018 (2 ans) : Directrice du département d’études anglophones de l’Université du Mans 

Autres

  • Co-Encadrement d’un chercheur Post doctorant
    Co-responsable du recrutement et de l’encadrement d’une chercheuse post doctorante (Natalia Obukowicz- Sept. 2017-Sept. 2018), dans le cadre d’un projet d’exposition « Enfances humanistes », financé par un programme régional (Pays-de-la-Loire).

  • Co-Encadrement d’une doctorante pour une thèse en littérature comparée financée par la Région des Pays de la Loire : Début de la thèse : automne 2017 Manon Grand. Intitulé de la thèse dirigée : « Dans le laboratoire fictionnel du politique : normes des corps, normes sociales »

  • Organisation d’une Journée d’études à l’Université du Mans - 17 Mai 2018 : « L’éducation des filles dans l’Europe des Lumières »
    Cette journée d’études pluridisciplinaire s’est interrogée sur la construction et la représentation des rôles sexués au sein des sphères éducatives en s’appuyant sur les textes conçus dans les espaces institutionnalisés, mais aussi dans des espaces qui restent à la marge.

  • Ambassadrice DéCLICS (Réseau d’Excellence au service du rapprochement entre la recherche fondamentale et la société) : Présentation et partage de mon activité de recherches avec des lycéens. (Lycée LPO Sud Le Mans/ Novembre 2020 et Avril 2021, éditions en ligne)

  • Participations aux huitième (2017) et neuvième (2018) éditions mancelles de « La Nuit Européenne des chercheur.e.s ».
    Présentation du projet Enfances Humanistes (2017) au cours de cet événement impulsé par la Commission Européenne. Échanges avec le public sur les travaux et les modalités de la recherche en Sciences Humaines durant le temps d'une soirée sur le site des Quinconces (théâtre du Mans).

  • Exposition physique et virtuelle Enfances Humanistes (2017-2019)
    S’adressant au grand public et aux scolaires, ce projet interdisciplinaire a valorisé des fonds patrimoniaux régionaux et permis la découverte des univers fictionnels riches liés à l’éducation et à la pédagogie entre les XVIe et XVIIIe siècles.
    Lien vers l’exposition en ligne :https://collections.enfance-jeunesse.fr/exhibits/show/enfanceshumanistes

  • Publication d’un roman jeunesse : Sophie Soccard, Harriet Tubman, les Trains de l’Espoir, Paris : Éditions du Siamois, 2015, 217 pages.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez