ESCOBAR Livia

Docteur

 

 

 

Thèse : La quête identitaire dans l’œuvre romanesque d’Edmundo Paz Soldan

 

Cet essai entend démontrer comment l’identité dans l’œuvre romanesque d’Edmundo Paz Soldán, qu’elle soit collective ou individuelle, n’est qu’un processus en mouvement constant et qui ne finit jamais de se concrétiser. Ainsi l’esthétique de son œuvre prouve l’ambivalence de cette notion dans un monde qui est de plus en plus instable, hybride et fluctuant. Une esthétique qui peut être critiquée parce qu’elle n’offre aucune certitude, mais qui permet la possibilité du milieu, de l’entre-deux, ou simplement l’alternative du « doute ». L’œuvre de Paz Soldán marque dans la littérature bolivienne et latino-américaine une nouvelle voie qui sans abandonner le réalisme historique ni la question sociale, se centre plus sur l’homme, son existence et l’importance de l’Autre dans la définition de l’identité. La démarche ontologique de son œuvre vise les problèmes de l’homme moderne confronté à la crise de la représentation de la fin du XXe siècle et le début du XXIe et qui met en question l’autorité représentée par les figures de la Nation, de l’État, du Père, de la famille et du mariage : les anciens patrons de l’identité collective et de l’identité individuelle. Bien que l’identité soit souvent abordé à partir du double, elle ne se limite pas à deux entités mais à plusieurs. Une identité plurielle est peut-être la seule perspective qu’on puisse adopter face à la perspective d’un monde globalisé.

 

Publications

« Ville, migration et identité dans le roman d'Adolfo Cárdenas : Periférica Blvd », article soumis au comité de lecture de la revue Amerika N° 9. En ligne: amerika.revues.org, 2013.

 

« Desmitificación de los símbolos nacionales en la novela Río Fugitivo de Edmundo Paz Soldán » article publié dans la revue Estudios Bolivianos N° 19 Dossier : Políticas festivas y simbólicas. Fiestas, monumentos y símbolos nacionales, Instituto de Estudios Bolivianos, UMSA, Bolivie, 2013.

 

« L’utopie du retour au paradis de la patrie » article publié dans la revue scientifique HispanismeS, la revue de la société des hispanistes français, numéro 1, p. 108-115. En ligne : http://www.hispanistes.org/component/content/article/31-hispanismes/279-numeros-de-la-revue-hispanismes.html, 2013.

 

«La ambigüedad como respuesta a la problemática de la identidad en Bolivia según la novela Alrededor de la torre de Edmundo Paz Soldán », article publié dans le recueil de travaux scientifiques El español: territorio de encuentros, p. 415-421, Sofia, Editorial San Clemente de Ojrid, 2012.

 

« Crise et échec dans le roman Sueños Digitales d’Edmundo Paz Soldán » article publié dans la revue CHER, numéro 8 « L’échec dans la littérature hispano-américaine », sous la direction de Nathalie Besse, p. 117-126, Université de Strasbourg, 2012.

 

Communications en cours de publication

 

« ¿Todos indígenas? Crisis de identidad cultural y social al interior del nuevo Estado plurinacional de Bolivia », communication prononcée dans le cadre du colloque international “Crise et apocalypse”, laboratoire de l’ERIAC à l’Université de Rouen, 2010.

 

« El juego de identidades en el relato de Juan Lechín W.», communication prononcée dans le cadre du colloque international “Le je et le jeu », laboratoire de l’ERIAC, l’Université de Rouen, 2009.

 

Interventions non publiées

 

« Aforismos y paradojas del mundo cibernético en el contexto boliviano: breve estudio de la novela El delirio de Turing de Edmundo Paz Soldán », colloque « International Conference on Latin American Cybercultural Studies: Exploring new paradigms and Analytical Approaches » organisé par Dr Claire Taylor, Université de Liverpool, 2011.

 

  « Indigènes tous ? La question de l’identité en Bolivie » communication prononcée dans le cadre de la journée d’études « Constructions politiques, culturelles et linguistiques de l’identité », ERIAC, Université de Rouen, 2010.