MARTÍN PIEDRABUENA Isabel

Docteur

 

 

Thèse : « Mémoires de résistance créative : le récit des manifestations artistiques clandestines dans les prisons de la dernière dictature argentine pendant et après la transition démocratique (1983-2003) »

 

Notre étude se concentre sur les discours autour du destin des anciens prisonniers politiques dans la société argentine pendant et après la dernière dictature militaire (1976-1983), en particulier sur les discours produits pendant les vingt années qui l’ont suivie (1983-2003).

A partir de l’analyse des représentations de la dictature et des militants politiques dans les manuels scolaires destinés aux lycéens, ainsi que les attentes des jeunes, des parents et des enseignants, nous avons analysé la difficulté de transmettre l’historie récente aux nouvelles générations.

Partant de l’analyse des entretiens réalisés par nos soins à la fin de la transition démocratique (entre 1998 et 1999) auprès d’anciens prisonniers politiques, ainsi que de l’analyse des ouvrages collectifs produits par ceux-ci entre les années 2003-2006, nous avons étudié les représentations des anciens prisonniers eux-mêmes ainsi que les représentations que divers secteurs de la société argentine ont construites à leur sujet afin de rendre compte de la complexité de la construction de la mémoire individuelle et de la mémoire collective de la dernière dictature dans ce pays.

L’étude consacre un intérêt particulier à l’analyse des formes de résistance créative développées de manière clandestine à l’intérieur des prisons de la dictature, décrites dans les entretiens mentionnés, et longtemps ignorées à cause de l’urgence de résoudre d’abord la question de la justice.

 

Publications

 

Communications publiées dans des actes de colloque

 

-               MARTIN, Isabel, publication prévue 2014, « Le corps comme témoin et mémoire de l’histoire. Manifestations artistiques clandestines dans les prisons de la dernière dictature argentine », in Le corps et la scène comme médiums de la mémoire, Université de Rennes 2, PUR, 2011.

 

-               MARTIN, Isabel, 2013, « Silences dans l’espace social autour du destin des anciens détenus de la dictature argentine (1983-2003) », in Fisbach, Erich ; Mogin-Martin, Roselyne ; Dumas, Christophe (Editeurs), « Après la dictature : la société civile comme vecteur mémoriel », Rennes, PUR, p.219-228.

 

 Communications à des colloques

 

-               MARTIN, Isabel, « Le corps comme témoin et mémoire de l’histoire. Manifestations artistiques clandestines dans les prisons de la dernière dictature argentine », journée d’études Le corps et la scène comme médiums de la mémoire, Université de Rennes 2, 2011.

 

-               MARTIN, Isabel, « Silences dans l’espace social autour du destin des anciens détenus de la dictature argentine (1983-2003) », colloque« Après la dictature : la société civile comme vecteur mémoriel », Université d’Angers, 2010.

 

Responsabilités administratives

 

-               Membre élu de la Commission Pédagogique du SCELVA (Service Commun d’Enseignement des langues Vivantes Appliquées), Université de Rennes 1.