BIDEAU Géralde

 

THÈSE : LES DEMOCRATES ESPAGNOLS ET L’IDEE DE LAÏCITE. 1864-1866

 

Début en novembre 2014

 

Sous la direction de MANUELLE PELOILLE, en co-direction avec SERGE BUJ, Université de Rouen

 

Je m’intéresse à la place de la spiritualité dans l’idéologie républicaine, en particulier à celle de la laïcité dans les débats républicains de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle. La philosophie krausiste, qui trouve son écho principal dans les écrits de Julian Sanz del Rio, professeur de philosophie du droit, mentor de Francisco Giner de los Rios, attire un grand nombre d’intellectuels et d’hommes politiques démocrates de l’époque.

Ce courant humaniste que l’historien Juan Ramon Leal catégorise comme philosophie sociale, replace l’homme au centre de la société et en fait le début et la fin de toute action politique. Telle est, précisément, la problématique démocrate : reconnaître que le divin en tout homme en fait un être libre, mais refuser d’enfermer cette liberté dans le carcan d’un rituel religieux ou politique.

En outre, je me suis concentrée sur la période prérévolutionnaire de 1864-1866, car les tensions politiques atteignent leur zénith, en particulier au sein du jeune Parti Démocrate.