DE BOIS Pierre-Alain

 

 

THÈSE : Carlos Giménez, de la dénonciation à la transmission de la mémoire

 

Début en octobre 2011

 

Sous la direction de  Roselyne MOGIN-MARTIN

 

Bourse régionale des Pays de la Loire

 

Mes recherches portent sur l’auteur espagnol de bande dessinée Carlos Giménez, l’un des dessinateurs et scénaristes les plus importants en Espagne, dont une grande partie de l’œuvre constitue un témoignage précieux de plus de quarante ans d’histoire en Espagne, depuis la Guerre Civile jusqu’à la Transition Démocratique.

 

Auteur résolument engagé, véritable pionnier en matière de bande dessinée autobiographique, Carlos Giménez est en outre doté d’un style caractéristique : un graphisme en noir et blanc, un trait personnel, à la fois réaliste et parfois très caricatural, toujours au service d’une critique idéologique ou sociétale.

 

Mon travail de recherche s’articule autour de deux grands axes constitutifs de son œuvre : le souvenir et la dénonciation. Une dénonciation qui semble aujourd’hui devenir peut-être moins criante au bénéfice de ce que l’on pourrait appeler la finalité éducative, chez un auteur qui met de plus en plus l’accent sur l’héritage de la mémoire.

Aussi ses dernières productions s’avèrent-elles plus que jamais en phase avec les débats qui agitent l’Espagne aujourd’hui autour du thème de la Mémoire Historique et montrent jusqu’à quel point le 9e art, production de masse accessible à un public jeune constitue même une base « didactico-pédagogique » pour les jeunes générations.

 

 


 

Articles dans des revues à comité de lecture

◦       De Bois Pierre-Alain, 2012, « Barrio ou la mémoire du quotidien dans l’Espagne franquiste », in QUAINA n° 8. A paraître.

◦       De Bois Pierre-Alain, 2014, « Carlos Giménez, ou la mémoire d’une enfance en bande dessinée », in Revue TraverSCE n° 15, p.47-57, http://www.traversce.fr/items/show/91

Communications à des colloques

◦       De Bois Pierre-Alain, 2014, « Características de la autorrepresentación en la serie Paracuellos Carlos Giménez », La autoficción hispánica en el siglo XXI, Madrid, 7, 8 et 9 octobre 2013.

◦       De Bois Pierre-Alain, 2015, « 36-39 : Malos Tiempos: comment la bande dessinée rend hommage aux vaincus de la Guerre civile», La guerre d’Espagne, entre vide et trop-plein : répercussions, représentations et reconstructions d’un conflit marqué par l’excès (1936-2014), Marne-la-Vallée, 12 et 13 mars 2015.