THÈSE : De la Renaissance de la femme à son ascension en Lumière : retour sur l’influence conquise par les femmes de lettres en France et en Espagne du XVIe au XVIIIe siècle

 

Début en octobre 2012

 

Sous la direction de M. Daniel LEVEQUE

 


La place de la femme a, des siècles durant, été celle du foyer, paternel ou marital, espace privé dans lequel la femme s’adonnait aux tâches de ménagère et de mère. Cet espace pouvait permettre l’épanouissement et le bonheur de la femme mais il pouvait également être source de frustrations en raison d’un cloisonnement dans une vie monotone et fermée au monde. La première alternative qui s’offrira donc à la femme afin de pallier ses désirs d’interactions publiques sera le livre. Tel un judas sur le monde, le livre sera utilisé dans un premier temps comme outil de lecture, dans l’apprentissage notamment, puis comme outil d’écriture afin de communiquer ses pensées, ses savoirs, ses aspirations. Dès lors, munie de la redoutable arme qu’est la plume, la femme de lettres peut s’élancer à la conquête de la sphère publique et influencer des domaines aussi différents que la littérature, les arts, les sciences, la politique ou la société. Toutefois, la gent masculine qui tente de conserver son hégémonie sur le « sexe faible » s’efforce, au fur et à mesure, d’effacer leur nom de l’Histoire. Notre travail vise donc à remettre en lumière et analyser l’influence conquise par les femmes de lettres de la Renaissance au siècle des Lumières dans deux pays ouverts au progrès mais culturellement différent, la France et l’Espagne. 

 

Conférences


« Influence des femmes de lettres sur la littérature » - Séminaire du LEMIC, Université
Catholique de l’Ouest, 21 février 2014.

« Les femmes de lettres, des femmes déterminées à défendre leurs causes » -
Séminaire du 3LAM, Université d’Angers, 2 octobre 2014.


Présentation des travaux de recherche - Journée des doctorants du laboratoire 3LAM,
Université du Maine, 13 mars 2015.


« Influence des femmes de lettres sur les arts et les sciences » - Séminaire du LEMIC,
Université Catholique de l’Ouest, 27 mars 2015.