GAULIN Pauline

Pauline GAULIN

 

 THÈSE : La différence coloniale à l’œuvre dans les productions scientifiques, littéraires et visuelles : étude transatlantique de la représentation de l’Indien de la Pampa et la Patagonie au prisme de la modernité/colonialité

 

Début en octobre 2016

Sous la direction d'Erich Fisbach

 

La thèse propose de penser les productions scientifico-littéraires et visuelles depuis la matrice coloniale comme processus de subalternisation de l’Indien et du Désert au sein de l’articulation du système-monde occidental. Pour ce faire, le travail de recherche doctorale part d’une analyse transatlantique – à travers des objets d’étude provenant d’Angleterre, de France et d’Argentine - pour cerner la logique coloniale définie par le concept de Modernité/Colonialité de la représentation de l’Indien et du Désert. La problématique générale qui guidera la thèse est la suivante : dans quelle mesure la différence coloniale a-t-elle été mise en place à travers les productions scientifiques, littéraires et visuelles anglaises, françaises et argentines traitant du sujet indigène et de son territoire pour pouvoir asseoir la colonialité du pouvoir à l’œuvre en Argentine entre 1810 et 1884 ? Il s’agira donc de s’appuyer sur les trois concepts fondamentaux des études décoloniales, à savoir la colonialité du savoir, celle de l’être et celle du pouvoir, afin de desceller les fondements de la différence coloniale, ses forces productrices, la matrice qui régit cette logique et les conséquences pour les peuples natifs et le devenir de l’Argentine à travers un regard transatlantique. L’objectif principal est d’observer le maintien et la transmission de la logique de colonialité à partir de l’étude de la représentation de l’Indien et du Désert argentins au sein de la modernité du XIXe siècle.

Cette thèse propose d’ancrer l’analyse de l’Indien de la Pampa et de la Patagonie, sujet de nombreuses recherches, dans une nouvelle perspective grâce une pensée critique latinoaméricaine contemporaine en pleine essor. Aussi, ce travail permettra de participer à la diffusion de ce courant intellectuel engagé latinoaméricain en France, encore très peu mis en lumière dans le milieu académique.

 

PUBLICATIONS, INTERVENTIONS NON-PUBLIÉES À DES CONGRÈS, COLLOQUES, JOURNÉES D’ÉTUDES ETC.

 

  •  Articles dans des revues à comité de lecture

Gaulin Pauline, « Les stratégies de rupture d’accords entre peuples natifs et autorités argentines entre 1810 et 1884 : réflexions autour de la diplomatie de frontière », dans Lévêque Daniel (dir.), Ruptures: explorations pluridisciplinaires, Revue CIRHILLa n°43, Paris, L’Harmattan, 2018, p. 139-154.

 

  •  Communications à des colloques et journées d’études

Gaulin Pauline, « Réflexions autour de la dimension performative de la disqualification de l’Indien dans la littérature argentine du XIXe siècle », Journée des doctorants du laboratoire 3L.AM, Université d’Angers, 16 mars 2018.

Gaulin Pauline, « Ecrire l’Indien pour mieux le dominer : les enjeux de l’imagerie de l’ennemi dans la littérature argentine (1870-1879) », Colloque international (Dis)qualifier l’ennemi, Université Paul Valéry, 8-10 novembre 2017.

Gaulin Pauline, « L’évolution des relations entre peuples natifs et autorités argentines de 1810 à 1884 : conciliations, réconcilitations et ruptures », Ruptures, Université Catholique de l’Ouest, 22 juin 2017.

Gaulin Pauline, « Actualisation et actualité dans Damiana Kryygi : le double enjeu du documentaire de Fernández Mouján », Cinéma et indigénisme dans les Amériques, Université d’Angers, 26 avril 2017.

Gaulin Pauline, « Les peuples indigènes de la Patagonie septentrionale dans l’œuvre de d’Orbigny : un regard moderne sur l’Autre ? », Dire, décrire et comprendre l’Autre entre sciences et religions, Université du Maine, 31 mars 2017.

 

  • Autres responsabilités

Représentante des doctorants au conseil de laboratoire du 3L.AM