MASNARI Andrea

 

 

 

 

THÈSE : Savoirs scientifiques et savoirs occultes. Le texte littéraire et la transmission de la connaissance dans la littérature française de la fin du XIXe siècle.

 

Début en novembre 2016

Sous la direction de Anne-Rachel Hermetet (Université d’Angers - France) et Simonetta Anna Valenti (Università di Parma - Italie)

 

Le présent projet de recherche vise à examiner le rôle joué par la diffusion des savoirs, aussi bien de type scientifique que dérivés des traditions occultistes et ésotériques, dans l’évolution du panorama littéraire de la France de la fin du XIXe siècle (1880 – 1900). Par l’intermédiaire d’une sélection d’auteurs représentatifs de la littérature qui se développe au tournant de siècle (tels que Emile Zola, Guy de Maupassant, Jules Verne, et Gaston Danville pour la partie scientifique et Joris-Karl Huysmans, Villiers de l’Isle-Adam, Joséphin Péladan et Léo Taxil pour la partie occultiste) notre thèse abordera ainsi la question de la mise en texte des savoirs (scientifiques et occultes). Ainsi, tout en bénéficiant des outils d’enquête mis à disposition par la critique littéraire et par les récentes théories de l’épistémocritique, cette recherche aspire à mettre en relief la portée épistémologique (si non ouvertement ontologique) dont les genres de la fiction en prose semblent se charger dans les dernières années du XIXe siècle.