PEYNET Guillaume

Doctorant de littérature française en 3e année

Sous la direction de Franck Laurent

début de la thèse : septembre 2016

guillaumepeynet @ free.fr

 

Domaines de recherches privilégiés

Littérature française du XIXe siècle (en particulier Victor Hugo).

Thèmes de recherche

Littérature, mythes et religion ; la métaphore.

 

Thèse : Métaphore et pensée dans l’œuvre de Victor Hugo (1852-1864)

Pour Hugo, la métaphore, c’est « l’image idée », « la pensée fleur » (William Shakespeare). Nous étudierons donc l’utilisation permanente de la métaphore dans l’écriture de la pensée hugolienne, que cette pensée s’écrive dans la prose pamphlétaire de Napoléon le Petit, dans la prose romanesque des Misérables, dans la prose philosophique de William Shakespeare et de son reliquat, ou dans la poésie satirique (Châtiments), lyrique (Les Contemplations), épique (La Légende des siècles, La Fin de Satan) ou philosophique (Dieu) : la période 1852-1864 nous fournira un idéal corpus plurigénérique. La métaphore hugolienne est connue surtout dans ses thèmes et ses motifs ; nous mettrons l’accent sur la variété de ses formes et de ses effets. Nous resituerons d’abord les idées de Hugo sur la métaphore dans le cadre plus large de sa philosophie de la nature et des facultés créatrices de l’homme. Nous étudierons ensuite dans la métaphore un outil d’expression philosophique et un procédé argumentatif, mais aussi un mode d’écriture chiffré, énigmatique, caractéristique des textes sacrés. La métaphore se révèlera un angle d’approche formel passionnant pour revenir sur les questions du prophétisme hugolien et du rêve romantique d’un livre total : elle est l’instrument d’une vaste démarche syncrétique ; mais elle est encore synthétique à un autre point de vue : elle permet de fondre au creuset d’une même oeuvre les possibles d’écriture caractéristiques de divers genres littéraires, de façon à créer une écriture totale. En cela, elle n’accompagne pas toujours le mouvement de la pensée, mais parfois la subvertit.

 

Publications et communications :

- « Mythologie naturelle de la Révolution », lecture du livre d’Olivier Ritz, Les Métaphores naturelles dans le débat sur la Révolution (Paris : Classiques Garnier, 2016), pour la revue Écrire l’histoire (n°18, à paraître).

- « Détours de l’image dans l’argumentation métaphorique hugolienne », communication prononcée le 2 mars 2018 lors de la Journée Scientifique Interdisciplinaire « Textes et images : l’oblique, le crypté », organisée par l’école doctorale Arts Lettres et Langues.

- « La métaphorisation des citations dans l’œuvre de Victor Hugo (1852-1864) », communication prononcée au Groupe Hugo le 10 février 2018, texte publié en ligne sur le site du Groupe Hugo en février 2018.

- « Illusion et dérision du surnaturel dans Notre-Dame de Paris », contribution à la journée d’études « Notre-Dame de Paris à vol d’oiseau » du 25 novembre 2017 à l’Université du Mans ; les actes sont en ligne sur le site du 3L.AM (Caroline Julliot et Franck Laurent, dir.).

- « Les Misérables, roman transfiguré », communication prononcée aux Doctoriales de la SERD (Société des études romantiques et dix-neuviémistes) le 26 novembre 2016 (séance intitulée « Enonciations prophétiques dans le roman », organisée par Nicolas Aude).

- « Le rire des métaphores dans Les Contemplations », contribution au colloque d’agrégation sur Les Contemplations de Victor Hugo, tenu à Paris le 4-5 novembre 2016, co-organisé par Claude Millet (Paris VII), Florence Naugrette (Paris IV) et Henri Scepi (Paris III) ; les actes sont en ligne sur le site du Groupe Hugo.

- « Œuvre d’art et machine de guerre : le canon des génies dans William Shakespeare de Victor Hugo », contribution à la journée d’études « Textes sans frontières 2 : Sacré canon – autorité et marginalité » du 22 mars 2016 à l’ENS Ulm ; actes publiés aux Editions Rue d’Ulm, coll. « Actes de la recherche à l’ENS », n°22, 2017 (Anne-Catherine Baudoin et Marion Lata, dir.).