TEJADA Ricardo

Maître de conférences HDR, Hispanisme et philosophie

 

 

 

 

Thèmes de recherche

 

Essai espagnol au XXe siècle, exil républicain espagnol, esthétique, théorie politique, philosophie française du XXe siècle.

 

Publications


Ouvrages

 

Éditons d’ouvrages

 

Articles dans des revues à comité de lecture

 

2017, “Exiliados (y «exitados») de la ciudadanía”, Pasajes de Pensamiento Contemporáneo, Valencia, n°52,  p. 130-144.

 

2017, « Totalitarismo y absolutismo en Hannah Arendt y María Zambrano », in Bajo palabra. Revista de Filosofía, « El exilio español de 1939 y la crítica de la razón totalitaria », numéro dirigé par Antolín Sánchez-Cuervo, n° 13, Madrid, p. 77-88.

 

2015, «Luis Abad Carretero: filósofo del instante» (présentation de 2 textes de LAC), Revista de Estudios Orteguianos, n°31, Madrid, pp. 143-147. Accompagné de «Ortega por dentro» et «Meditación sobre Ortega», p. 149-164.

 

2014, «El problema del tiempo en los pensadores del exilio republicano español», in revue Kairós. Estudios del Nuevo Mundo, Buenos Aires (Argentine), año I, n°2, marzo.

 

2014, «El ensayo filosófico en lengua española: ¿una respuesta unificada al problema de la modernidad y del progreso?», in Cahiers de Civilisation espagnole, n°12, printemps: http://ccec.revues.org/5039

 

2013, «Sacar a la luz la crisis de Occidente. (En torno al diagnóstico y a las terapias defendidas por Camus y Zambrano para curarse de ésta)», in revue on line Simcity (Ciudades europeas), n°4, de l'Université de Kiel (Allemagne):

http://www.uni-kiel.de/symcity/ausgaben/04_2013/data/Tejada.pdf

 

2013, «María Zambrano et Ramon Xirau : une certaine France, bergsonienne, dans les valises de deux philosophes républicains espagnols», Cahiers de civilisation espagnole  contemporaine, automne n°11: http://ccec.revues.org/4833

 

2012, «De Barcelone à Moscou: villes entre mémoire sentimentale et promesse utopique (dans l'oeuvre de Manuel Vázquez Montalbán)», in Urbes Europaeae II. Ciudades europeas: imaginarios culturales ante la globalización. Europäische Städte im Zeichen der Globalisierung, Herausgegeben von Javier Gómez-Montero, Christina Johanna Bischoff und Anxo Abuín, Topographica. Studien und texte zu kulturallen räumen in Europa, band 3, Ludwig Verlag, Kiel (Alemania), pp.117-135.

 

2011, « ¿Cabe orientarse en un mundo globalizado ? Una radiografía del pensamiento francés contemporáneo », Revista Brocar, Universidad de La Rioja, n°32, 2008-2011, pp.275-301.

 

2011, « L’essai : fenêtre privilégiée de l’exil républicain espagnol », in Cahiers de la Méditerranée, « Penser en exil. Les grandes familles en Méditerranée orientale », Université de Nice, Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine, n°82, juin, pp.115-127.

 

2011, « Roma 1956 : Ramón Gaya, puente entre Tomás Segovia y María Zambrano », in Revue Escritura e imagen, Publicaciones de la Universidad Complutense de Madrid, volumen 7, pp.59-75.

 

2010, « Del ‘intracuerpo’ al anhelo genésico en Chacel : ¿la autobiografía de un yo, exiliado de sí mismo ? », in Sujeto exílico : epistolarios y diarios, Hamaika Bide Elkartea/Univesidad de Deusto, San Sebastián, pp.331-347.

 

2010, «La esforzada «uni-singularidad« del castellano filosófico y ensayístico», en La filosofía y las lenguas de la península ibérica, J.L.Mora, R.E.Mandado, G.Gordo, M.Nogueroles Y Fundación Ignacio Larramendi (eds.), Actas de las VIII y IX Jornadas de Hispanismo Filosófico, Barcelona, 2007 y Santander, 2009, Fundación Ignacio Larramendi/Asociación de Hispanismo Filosófico/Real Sociedad Menéndez Pelayo/Societat Catalana de Filosofía, Madrid, pp.479-493.

 

Articles dans des revues sans comité de lecture

 

2017, “Sueño con una ‘casa de los exilios y de las migraciones’ ”, in Revista de Museología (RdM), n°69, Madrid, p. 4-5.

 

Articles dans des ouvrages collectifs

 

2017, “Totalitarismo y absolutismo en Hannah Arendt y María Zambrano”, dans l’ouvrage collectif coordoné par Mari Paz Balibrea, Líneas de fuga. Hacia otra historiografía del exilio republicano español, Siglo XXI, Madrid, p. 657-668.

 

2017, “1968. Francia”, dans l’ouvrage collectif coordoné par Mari Paz Balibrea, Líneas de fuga. Hacia otra historiografía del exilio republicano español, Siglo XXI, Madrid, p. 291-299.

 

2017, “El posibilismo anarquista de Marín Civera o la búsqueda de una economía política para el hombre real”, in Liberalismo y socialismo. Cultura y pensamiento político del exilio español, Antolín Sánchez Cuervo (ed.), CSIC, Madrid, p. 123-139.

 

2016, “Recontruir la casa hacia el sueño universal. Algunas pistas en torno a la globalización y al desencantamiento del mundo en Razón de ser, de Juan Larrea”, dans l’ouvrage collectif, El exilio vasco. Estudios en homenaje al profesor José Ángel Ascunce Arrieta, Bilbao, Universidad de Deusto, pp. 377-394.

 

2016, “La ambigüedad cervantina en Francisco Ayala y en María Zambrano”, in Nómina cervantina. Siglo XX, J.A. Ascunce y A. Rodríguez (eds.), Kassel, Edition Reichenberger, pp. 201-222.

 

2014, «Les indignés espagnols: un nouveau mouvement sociopolitique?», in Résistances. Voix citoyennes en marge des institutions politiques, sous la direction d’Eliane Elmaleh et Jean-Philippe Melchior, Éditions Cénomane, Le Mans.

 

2014, «L'essai comme poétique de l'interstice chez Tomás Segovia», in Tomás Segovia. Par delà les frontières, sous la direction de Thomas Barège, Presses Universitaires de Valenciennes, Valenciennes, pp.81-105.

 

2013, «Temps et contre-temps des essayistes exilés espagnols», in L'inactualité. La littérature est-elle de son temps?, sous la direction de Gilles Bonnet,éditions Hermann, Paris, pp.173-183.

 

2013, «De la forme-essai à l’essai comme songe chez Zambrano», in Clartés de María Zambrano, sous la direction de Raphaël Estève, Presses Universitaires de Bordeaux, Pessac, pp.33-49.

 

2012, «Dalla «ragione vitale« alla «ragione storica« (una proposta di comprensione)», en La vocazione dell'arciere. Prospettive critiche sul pensiero di José Ortega y Gasset, a cura di Giuseppe Cacciatore e Armando Mascolo, Moretti&Vitali Editori, Bergamo (Italia), pp.446-464.

 

2011, « Méditations d’un promeneur à travers la forêt ou les limites de la description chez Ortega y Gasset », dans l’ouvrage Le Paysage ou les reliefs du texte, Michel Houdiard Editeur, Paris, pp.83-103.

 

2010, «El ensayo: ventana sin par del exilio republicano español», dans l’ouvrage collectif, Pensamiento exiliado español. El legado filosófico del 39 y su dimensión iberoamericana, Antolín Sánchez Cuervo y Fernando Hermida de Blas (Coords.), Biblioteca Nueva/CSIC, Madrid.

 

2010, « El sentido de lo real en la obra de Ramón Gaya », dans le livre Pintar la orilla de  un abismo con tu mano (Estudios sobre Ramón Gaya), Fundación CajaMurcia, Murcia, 2010, pp.147-167. (También en http://museoramongaya.es/jornadas.html)

 

Communications publiées dans des actes de colloque

 

2016, “Modernidad y temporalidad en Luis Abad Carretero, republicano y masón”, in Espacios en la heterodoxia del exilio, (Larraiz Ariznabarreta coord.), San Sebastián/Donostia, Hamaika Bide Elkartea, p. 279-297.

 

2015, "Albert Camus : compagnon des essayistes de l’exil républicain espagnol", Líneas. Revue interdisciplinaire d'études hispaniques, n°7, Décembre 2015, L’existentialisme en Espagne et chez les philosophes de l’exil, Université de Pau et des pays de l'Adour:  http://revues.univ-pau.fr/lineas/1829

 

2015, “La palabra y la pintura en Ramón Gaya (1952-1957): ¿diálogo o desfase?”, in Artea eta Erbestea/Arte y exilio (1936-1960), Carolina Erdocia (coord.), , San Sebastián-Donostia, Hamaikabide Elkartea,  pp. 311-323.

 

Communications et conférences invitées

 

2018, *Communication au Congrès “Nomadismes et exiles”, organisé par le Département d’espagnol de l’Université du Mans et le Labo3Lam, sous le titre de “«Nacemos lejos de nuestra tierra natal ». Quelques repères sur l’idée de nomadisme chez Tomás Segovia”, Le Mans, mars 2018.

 

2015, *Communication au Congrès International, "Heterodoxias del exilio de 1936. La otra cara de la memoria histórica", sous le titre de "Modernidad y temporalidad en Luis Abad Carretero", Saint-Sébastien (Espagne), 14 décembre 2015.

 

2015, *Communication au “LI Congrès annuel de l’Association canadienne des hispanistes”: "¿Quién eres tú? El vínculo con los otros en los diarios de Tomás Segovia: El tiempo en los brazos", Ottawa (Canada), du 30 mai au 5 juin 2015.

 

2014, Conférence le 20 février au «II Simposio Internacional sobre pensamiento político del exilio español del 39«, organisé par le CSIC à Madrid, sous le titre de «El posibilismo anarquista de Marín Civera o la búsqueda de una economía política para el hombre real».

 

2014, Comunication le 3 septembre dans le symposium «Pensamiento político del exilio republicano español de 1939«, organisé dans le cadre du 1er «Congrès International de la Red Española de Filosofía»: «Los retos de la filosofía en el siglo XXI«, 3-5 septembre, intitulé «Exilio y «exilios« de la ciudadanía».

 

2013, Communication au colloque organisé par l'Université de Pau et de pays de l'Adour, «Existentialisme en Espagne et chez les philosophes de l'exil», du 24 au 25 janvier, sous le titre de: « Albert Camus : compagnon des essayistes de l’exil républicain espagnol ».

 

2013, Communication, le 7 mai, dans la Journée d'études organisée par le «Séminaire sur l'Europe de l'Université de Paris 8 St. Denis-Vincennes (Institut d’Etudes Européennes) sous le titre de «Albert Camus ou l'Europe vue du Sud».

 

2013, Communication le 8 novembre au Congrès International, «Arte y exilio. 1936-1960«, organisé par l'Université de Deusto (Pays Basque, Espagne), sous le titre de «La palabra y la pintura en Ramón Gaya (1952-1957): ¿diálogo o desfase?».

 

2013, «Conférence magistrale, le 21 novembre, dans le cadre du Festival de Changé (Sarthe), consacrée à l'Espagne: «15 mai 2011, les indignés espagnols face à la crise de la politique. Vers une nouvelle démocratie?».

 

2013, Communication, le 29 novembre, au Congrès International, «La dimensión transnacional del ensayo hispánico«, organisé à Louvain (KU Leuven-Belgique), sous le titre de «Postbarroquismo y postmodernidad en el ensayo de los años setenta: Monsiváis, Vázquez Montalbán y Bergamín».

 

2012, Communication au Ier Congrès International sur l'oeuvre de M.Vázquez Montalbán. «Nuevas perspectivas críticas«, à Barcelone, du 1er au 3 février, sous le titre de « El problema del tiempo en el ensayismo de MVM».

 

2012, Journée d'études, «S’engager autrement : les voix/voies citoyennes en marge de l’institution politique«, organisée por l'Université del Maine, Le Mans, le 15 juin, sous le titre de « Agustín García Calvo à la Puerta del Sol : un intellectuel libertaire en phase avec le mouvement Démocratie réelle ? ».

 

2012, Communication au Congrès international « Qui gouverne dans les Amériques et en Europe ? », organisé par la Université de Poitiers, du 15 au 17 noviembre, sous le titre de: « La « démocratie réelle » revendiquée par les indignés espagnols : une contribution à une nouvelle gouvernance, ou plutôt, un simple défi au gouvernement des marchés ? ».

 

2012, Communication le 22 novembre au Colloque organisé par l'Université de Bordeaux III, «Modalités du dialogue dans l'œuvre de María Zambrano«, sous le titre de «De la forme essai à l'essai comme rêve chez María Zambrano».

 

2011, Conférence le 23 février dans le cadre du séminaire, « L’inactuel », du groupe de recherche « Marge »de Lyon 3, sous le titre de « Temps et contre-temps de l’essai fait par les exilés espagnols ».

 

2011, Communication dans la Journée d’études organisée par le groupe « Marge » de Lyon 3, « L’idée de poésie philosophique », le 6 avril sous le titre de «La poétique de Tomás Segovia ou de quelle manière rapprocher la philosophie de la poésie, sans faire une poésie philosophique».

 

2011, Presentation de l'édition Escritos sobre Ortega de M.Zambrano: «Ortega y Zambrano: un encuentro disimétrico», UNED, Madrid, Jornadas de Filosofía: «El tiempo del despertar: la filosofía de María Zambrano», 4 et 5 novembre.

 

2011, Communication le 7 décembre au colloque intitulé, «Ethos und Polis – María Zambranos Denken und die europäischen Intellektuellen«/«Europa y la ciudad – El pensamiento de María Zambrano en su contexto europeo«, organisé par l'Université de Kiel (Allemagne), sous le titre de «Sacar a la luz la crisis: en torno a las terapias ético- políticas de Zambrano y Camus».

 

2010, Conférencier invité par l'Université de La Rioja (Logroño, Espagne), Département d'Humanités, sous le titre de «¿Cabe orientarse en un mundo globalizado ? Una radiografía del pensamiento francés actual ».

 

2010, Conférencier invité par l'Université de Marbourg (Allemagne) sous le titre de « ¿Cogiendo el tren a destiempo ? Una propuesta de comprensión sobre el regreso de los ensayistas exiliados a España (1970-1985) ».

 

2010, Communication au Congrès International, « Trans-acciones : dos siglos XIX, XX (y comienzos del XXI) de intercambios culturales entre América Latina y España«, du 1er au 3 juillet, sous le titre de « La mirada hacia América de los ensayistas exiliados españoles ».

 

2010, Conférencier invité par le «IX Congreso Internacional sobre el exilio», le 12 novembre, « El exilio de 1936-1939 : identidad e integración », San Sebastián (Espagne), du 10 au 12 novembre, sous le titre de « La realidad perdida y lo real entrevisto : los ensayistas del exilio en los laberintos de la identidad ».

 

Responsabilités administratives

 

2016-2018 : Directeur du Département d’espagnol

 

2006-2012 : Coordinateur de l’échange Erasmus avec l’Université Castille-La Mancha au niveau de la Faculté de Lettres.

 

2007-2012 : Membre du « Comité du Pilotage » du Bureau de Relations Internationales, à Le Mans Université.

 

2008-2010 : Directeur du Département d’Espagnol de Le Mans Université.

 

2008-2010 : Membre du Conseil d'Administration de la Faculté de Lettres, Langues et Sciences Humaines.

 

Autres

 

2017, *Co-organisateur (avec Mme Real) de l’exposition, “Les protecteurs de l’exil républicain espagnol”, à la Bibliothèque Universitaire du Mans, en autonne 2017. D’une manière parallèle, plusieurs autres activités ont été organisées: conférence de Mme Dreyfus-Armand (le 5 octobre), pièce de théâtre de Max Aub au centre culturel “EVE” (le 12 octobre), et une table ronde sur le patrimoine artistique de l’exil républicain espagnol (15 novembre), Le Mans.

  

2014, *Enseignant invité de traduction français-espagnol dans le cadre de l'Atelier de traduction de l'École d'été d'Astorga (Espagne), organisée par l'Université de León et parrainé par l'UNESCO. Traductions de textes de Pascal Quignard et de Charles Péguy, Astorga, du 21 au 24 juillet 2014.

 

Milieu associatif

 

2004: membre de la «Société d'Hispanisme Français» (Paris).

 

2008: membre de la «Asociación de Hispanismo Filosófico» (Madrid).

 

2011: membre fondateur de l'association internationale «Manuel Vázquez Montalbán».

 

2012: membre de la «Asociación Internacional de Hispanismo» (Madrid).

 

2013: membre du «Centro de estudios de Migraciones y exilios (UNED, Madrid)».

 

2014: membre de «l'Association «Gilberto Bosques» (Paris).

 

2014: membre de «l'Association d'études camusiennes» (Paris).