CPER Transferts culturels : les enjeux de leur interprétation

Caroline Cunill, maître de conférences en études hispaniques à l’Université du Maine, 3L.AM (Le Mans)

Hélène Goujat, maître de conférences en études hispaniques à l’Université du Maine, 3L.AM (Angers)

 

La découverte de l’Amérique a permis la mise en place d’échanges constants entre l’Europe, l’Amérique Latine et l’Asie depuis le XVIème siècle. Dans ce nouveau contexte, marqué par ce que Serge Gruzinski a appelé la « première globalisation », la circulation des personnes, des objets et des idées a favorisé les phénomènes de transferts culturels. L’objectif du présent projet consiste à analyser ce concept théorique, qui vient se substituer de façon de plus en plus fréquente à celui d’acculturation, mais aussi à mieux connaître les conditions matérielles dans lesquelles se sont effectués ces transferts culturels, ainsi que les enjeux et les conflits d’interprétation que suppose leur adoption par les acteurs historiques depuis le XVIème jusqu’au XXIème siècle.

 

Nous tenons à insister sur l’actualité de la problématique, dans la mesure où l’intensification de la circulation des biens, des idées et des personnes à l’aire des nouvelles technologies, ainsi que les transferts culturels que ces phénomènes génèrent constituent un enjeu majeur du XXIème siècle.  D’autre part, notre démarche se caractérise par l’ouverture pluridisciplinaire car la thématique en elle-même invite à mieux comprendre et à articuler diverses aires culturelles entre elles. Nous espérons ainsi fomenter le dialogue entre hispanistes, anglicistes, germanistes et collègues de lettres, aussi bien depuis la perspective de l’histoire et de la civilisation que depuis celle de la linguistique, la littérature et plus largement des arts. Notre projet répond également à la volonté de structurer un réseau de chercheurs impliquant la création et la consolidation de liens académiques entre divers partenaires à l’échelle régionale, nationale et internationale.

 

Activités scientifiques menées

 

Journée d’études sur la « Circulation des personnes, des idées et des objets en Amérique », 13 février 2015 – Université d’Angers, MSH. http://www.univ-angers.fr/_attachments/journee-d-etude-circulation-des-personnes-des-objets-et-des-idees-article/Livret%2520%2526%2520Programme_CIRCULATION-150213_Version%25207.pdf?download=true

 

Conférence invitée de Martín Ríos Saloma (Universidad Nacional Autonoma de México), « Les transferts des modèles de conquête : de la péninsule ibérique vers l’Amérique », 26 mars 2015 – Université du Maine.

 

Activités scientifiques à venir

 

Conférence invitée : José Carlos de la Puente Luna (Texas State University) « The Many Tongues of the Empire : Interpreters in the Viceroyalty of Peru, XVI-XVIII », 2 octobre 2015 – Université du Maine.

 

Journée d’études“Comunicación en las comunidades autóctonas de América y conformación de espacios políticos, siglos XV-XXI”, 15 octobre 2015 – Université du Maine. Avec la participation du Colegio Franco-Mexicano et de l’Institut des Amériques. télécharger l’appel à communications

 

Conférence invitée: Ethelia Ruiz Medrano (Instituto Nacional de Antropologia e Historia de México), « Tradition and Economy: Indigenous Negotiation and Technology Transferring in the Mixtec Region of Mexico, 1500-2012 », 5 novembre 2015 – Université du Maine.

 

Journée d’études « Interprètes et traducteurs dans le monde atlantique: entre écueils et dépassements des frontières culturelles »,29 janvier 2015 – Université du Maine.

 

 

 

 

Journée d'études COMUNICACIÓN EN LAS COMUNIDADES INDÍGENAS Y CONFORMACIÓN DE ESPACIOS POLÍTICOS EN AMÉRICA, SIGLOS XV-XXI

Journée d’études

Jeudi 15 octobre 2015

Bibliothèque universitaire – Salle Pierre Belon

 

Comunicación en las comunidades indígenas y conformación de espacios políticos en América, siglos XV-XXI

 

Programme

 

9h15             Accueil des participants

            Présentation de la journée par Valentina Vapnarsky (Cnrs, EREA/LESC)  

9h45            Conferencia inaugural de Tsubasa Okoshi Harada (Centro de Estudios Mayas, Universidad Nacional Autónoma de México)

Espacio, tiempo y escritos: los títulos de tierra y la red de comunicación entre los pueblos de indios de Yucatán

10h30            Caroline Cunill (Université du Maine)

Intercambios epistolares entre los pueblos de indios de Yucatán y la construcción de espacios políticos

11h00            Ute Schüren (Center for Global Studies, Bern University)

Pueblos indígenas y migración en la península de Yucatán en la época colonial

 

11h30            Discussion

 

 

Session de l’après-midi

 

14h00            Ulrike Bock (Westfälische Wilhelms-Universität Münster)

Las elecciones locales y la creación de nuevos espacios políticos en Yucatán entre 1786 y 1829

14h30            Wolfgang Gabbert (Leibniz University Hanover)

Espacios políticos, comunicación y etnicidad en Yucatán antes y durante la Guerra de Castas

pause

15h15            Marie Chosson (Institut National de Langues et Civilisations Orientales/CESSMA)

Circulación tradicional de la información y creación de nuevos espacios de intercambios: diversificación de las redes en la construcción de proyectos políticos territoriales autóctonos en Chiapas

15h45            Yvon Le Bot  (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales)

De la Closed Corporate Community a las redes de movimientos comunitarios

 

16h30 Discussion