Langues, litteratures, linguistique des universités d'Angers et du Mans

Dans le cadre du séminaire doctoral Critique et interprétation 2020-2021

 

Cycle Penser l’événement : textes et images

Org. P. Lojkine et A.-L. Fortin Tournès (3L.AM/Le Mans Université)

 

Jeudi 25 mars 2021 (16h-18h) en visio

Penser l’événement #2

 

 

AVEC

- Claude Romano (philosophe, Mcf HDR U. Paris-Sorbonne etVisiting Distinguished Professor au Département de philosophie et de théologie de l’Autralian Catholic University à Melbourne) : L’imprévisibilité de l’événement

Répondant : A.-L. Fortin Tournès

- Solange Lucas (doctorante en études germaniques, dir. W. Wögerbauer, CRINI, U. Nantes) :Lecture et mise en récit, de Franz Kafka à Georges-Arthur Goldschmidt. Enjeux critiques et esthétiques de “l’événement de lecture”

Résumé : La notion d’“événement de lecture” (Langlade 2013 ; Campron & Langlade 2015) sera interrogée dans sa portée heuristique dans le cadre d’un travail de recherche sur « Les récits de Franz Kafka au prisme de l’herméneutique critique » dont la particularité est de reposer sur un double corpus, celui de la critique et celui de l’œuvre. Il s’agira de traiter de la notion d’événement de lecture dans ses enjeux esthétiques comme critiques.

Discussion

 

 

Lien ZOOM :

 

Anne tournes vous invite à une réunion Zoom planifiée.

Sujet : séminaire sur l'événement ED ALL
Heure : 25 mars 2021 04:00 PM Paris

Participer à la réunion Zoom
https://univ-lemans-fr.zoom.us/j/92604550473?pwd=U0swYWxJeW9jbWZKU1JFd0cxNUxsdz09

ID de réunion : 926 0455 0473
Code secret : 947046

Entrée libre pour tous les enseignants-chercheurs du 3LAM.

Les doctorants doivent s’inscrire auprès de Mme Le Berre pour validation des heures de formation: catherine.leberre@univ-rennes2.fr

 

 

Colloque Voisins : Vivre ensemble en Europedu 31 Mars au 2 Avril

>> Lien vers le programme <<

Ce colloque est initié par différentes équipes en Sciences Humaines et Sociales de l’université du Mans, rassemblées dans ce projet par une thématique convergente et appelant l’inter-disciplinarité : « Voisins ».

La thématique « Voisins » évoque la proximité entre les êtres humains, les groupes, les peuples, les Etats ou encore les espaces. Cette proximité renvoie quant à elle à l’idée de rapprochement, de contact, de valeurs et d’intérêt communs. Si cette proximité s’apprécie d’abord en termes de distance géographique, elle peut aussi exister du fait de l’appartenance à un même espace de vie, d’échanges, de communication, de culture et de patrimoine aussi vaste soit-il.

La mondialisation – ou globalisation – entendue ici dans son sens le plus large, invite à dépasser la dimension locale du voisinage pour appréhender la proximité qu’elle engendre à l’échelle de la planète toute entière. Dans ce nouvel ordre relationnel, les frontières – comme limites séparant les Etats, distribuant les territoires et permettant de distinguer les peuples, les groupes, les cultures, les langues ou encore les économies – perdent de leur lisibilité et stabilité : certaines paraissent s’estomper, voire même disparaître, d’autres se déplacer et se recréer ailleurs. Les particularismes nationaux, culturels ou linguistiques s’hybrident. Les identités citoyennes se diluent pour se recomposer à une échelle plus large (au niveau européen par exemple) ou, inversement, et en réaction à ce phénomène de globalisation, à une échelle plus réduite (engagements politiques ou associatifs locaux, qui touchent à leur vie quotidienne et sur laquelle ils ont une prise directe). Les nouvelles technologies se développent, dont l’ubiquité et le caractère infini permettent l’universalisation des espaces de communication, d’échange ou de commerce (Internet, les réseaux sociaux, les blockchains…). L’espace de vie commune se déploie toujours un peu plus, en même temps qu’il se resserre du fait de l’apparition de nouvelles formes de proximités. Parmi celles-ci, les risques environnementaux, et plus particulièrement les risques climatiques, réunissent les Etats et les êtres humains dans une même vulnérabilité, tout autant qu’ils renvoient aux individualismes de chacun, en particulier lorsqu’il s’agit d’établir le partage des responsabilités.

L’objectif de ce colloque est d’explorer cette thématique dans son ancrage européen et plus précisément d’aborder la question large des liens entre frontières et gouvernance en Europe autour de trois axes de recherches principaux :

Axe 1 : La frontière et son rétrécissement : regard holistique sur un espace de consommation

Axe 2 : La proximité : Interactions et développement social

Axe 3 : Le vivre-ensemble : partager ses ressources linguistiques, culturelles, patrimoniales,  naturelles ?

Atelier ÉcrisoiLe 15 Avril de 14H à 18H à Angers

L'atelier sera intégralement en allemand.

 

Lien vers le programme de l'atelier : https://ecrisoi.hypotheses.org/36

 

Lien vers le blog : https://ecrisoi.hypotheses.org/

Colloque international "Décoloniser les mémoires de l'esclavage"Université des Antilles et Le Mans UniversitéAppel à communications

"Décoloniser les mémoires de l'esclavage"

Université des Antilles et Le Mans Université
7 – 8 – 9 décembre 2021
Schoelcher, Martinique
« Décoloniser les mémoires de l’esclavage »I

Invité d’honneur
Achille Mbembe

En savoir plus

Contribuer au projet Read-it

READ-IT (Reading Europe Advanced Investigation Tools) est un programme de recherche international financé par la Joint  Programming Initiative for Cultural Heritage (2018-2021) dirigé par B. Ouvry-Vial (le Mans Université, labo 3LAM) et impliquant 4 autres équipes (IRISA-CNRS, Rennes; ICL-Académie des sciences, Prague; Digital Lab, Utrecht Université; FASS & Knowledge Media Institute, The Open University, Royaume-Uni). En s’appuyant sur des méthodes d’analyses quali-quantitatives de sources patrimoniales et de témoignages contemporains, READ-IT vise à favoriser et approfondir notre connaissance du rôle cognitif, émotif et culturel de la lecture en Europe, du 18e au 21e siècle (https://readit-project.eu/).

Dans le cadre du projet, nous sommes en train de développer un outil d’annotation de corpus multilingues, littéraires et non-littéraires, qui sera disponible en open access. Nous recueillons également des expériences de lecture à travers deux stratégies de crowdsourcing, auxquelles nous aimerions vous inviter à contribuer:

1)   Des cartes postales virtuelles, disponibles sur portail de contribution de READ-IT (https://read-it.in-two.com/rdt/media?lang=fr), qui nous permettent d’enrichir notre archive avec les témoignages de  lecteurs et lectrices d’aujourd’hui sur leurs habitudes et expériences. Ce matériel est particulièrement précieux et rare en raison du caractère riche mais éphémère des posts sur les différentes plateformes d’échanges, mais aussi compte-tenu de la pandémie que nous vivons actuellement : le recours à la  lecture est à la fois plus grand et nécessaire pour traverser cette période difficile. 

2)   Un chatbot, un assistant virtuel avec lequel vous pouvez partager vos souvenirs de lecture et les lectures qui ont marqué vos vies. Bien qu’ à présent le chatbot ne puisse pas (encore) offrir la richesse d’une interaction humaine, nous croyons qu’il a déjà du potentiel: en effet, il s’agit d’une méthode de collecte de données qui s’adapte bien à la croissante interactivité caractérisant la lecture et le partage actuel des expériences de lecture, comme en témoignent Goodreads, Wattpad, Babélio et les autres plateformes de lecture en ligne. Notre chatbot est accessible directement sur https://go.flow.ai/A5gF7j0Il, sans besoin de télécharger Telegram.

Dans les deux cas, vos réponses sont anonymes. Veuillez trouver ci-dessous notre politique de confidentialité : https://readit-project.eu/contact/contribute-to-read-it/data-privacy-policy-statement/

Merci de vos contributions au projet, qui vont nous aider énormément dans notre recherche et peut-être vous permettront aussi de réfléchir à la manière dont vos/nos lectures sont une façon de “Vivre ensemble en Europe”.

Flash Infos

    • Littérature et terrorisme chez Fernando Aramburu

       
      A 18 h,
      Maison de la recherche Germaine Tillion (MRGT), Université d'Angers
      et en visio via TEAMS *
       
       
      Maria-Dolorès Chevallier présentera une communication intitulée :
       
      « Littérature et terrorisme chez...

      Lire la suite

    • La fabrication de tortionnaires et la répression clandestine en Argentine, 1954-1976

      A 18 h,Maison de la recherche Germaine Tillion (MRGT), Université d'Angerset en visio via TEAMS *
       
       
      Mario Ranalletti présentera une communication intitulée :
      « La fabrication de tortionnaires et la répression...

      Lire la suite