Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo laboratoire

Archives

Archives

Archives

     

CITƐR - L'Europe et les frontières de la citoyenneté

RFI Alliance Europa 2016-2019.

Porteurs du projet

Gwénola Sebaux (chercheur associé, 3L.AM). Clément Thibaud (CRHIA). Félicien Lemaire (UA). Stéphanie Morandeau (UMR6297).

Résumé

L’émergence d’ordres politiques nouveaux dans l’Union européenne, caractérisée par le phénomène de mondialisation, les migrations internationales, la globalisation financière ainsi que l’essor des nouvelles technologies, modifie profondément la conception de la citoyenneté léguée par les mouvements libéraux et démocratiques depuis la fin du XVIIIe siècle. L’objectif de ce projet consiste à renouveler les problématiques sur la citoyenneté européenne en l’abordant à partir de l’histoire de ses marges à la fois juridiques, géographiques, sociales, philosophiques dans une perspective globale et de longue durée.

Trois axes de recherche orientent cette réflexion sur les enjeux propres aux sociétés plurielles :

  • Les citoyennetés européennes dans l’expérience impériale et coloniale : une réflexion critique sur les notions de modernité, de progrès, de civilisation attachée à l’Europe dans son rapport à elle-même et à l’altérité
  • Migrations, constructions identitaires, droit des minorités : une réflexion visant à éclairer les constructions identitaires au prisme migratoire, dans l’optique de faire avancer le débat contemporain sur la redéfinition des sociétés européennes post migratoires pour construire l’avenir
  • Citoyenneté et cosmopolitisme : une analyse sur les mutations de la citoyenneté, multiple dans sa réalité et ses figures au sein d’une époque marquée par une crise profonde des valeurs identitaires et des institutions. Quel sens pour l’idéal cosmopolitique?

Lien

Lien vers le carnet Hypothèses du projet : https://citer.hypotheses.org/

Lien vers la page Alliance Europa du projet : https://alliance-europa.eu/fr/project/leurope-et-les-frontieres-de-la-citoyennete-cit%C9%9Br/

Partenaires

Partenaires académiques : Université d'Angers (CJB, CAPHI, CENS), Université Catholique de l'Ouest (3LAM), Université de Nantes (DCS), Université du Maine, Université de Turin, Université d’Osnabrück, CNRS, Université d'Innsbruck, Université Paris II Assas, Université Ibn Zohr d’Agadir, Université Lille I, Maison de l'Europe à Nantes, Maison de l’Europe d’Angers et du Maine et Loire, Euradionantes

Autres partenaires : Euradionantes, Maison de l'Europe Angers-Maine et Loire, Maison de l'Europe à Nantes

EcoLitt - Ecologie et Littérature

Région Pays de la Loire. Pari Scientifique. 2014-2016.

Équipe

Responsable du projet à l’Université d’Angers : Anne-Rachel Hermetet

Pilote du projet à l’Université du Maine : Nathalie Prince

Postdoctorant à l’Université du Maine : Sébastian Thiltges

Pilote du projet à l’Université de Nantes : Philippe Postel

Coordination administrative et webmestre : Blandine Charrier

Descriptif

EcoLitt

...visait à identifier et à analyser les modalités d'intervention des thèmes écologiques dans la fiction littéraire. Depuis les dernières décennies du XXe siècle, la présence du thème de l'environnement et d'une inquiétude pour la survie de celui-ci s'est développée dans les littératures européennes et nord-américaines. Par une mutualisation des compétences des chercheurs de différentes spécialités linguistiques et littéraires, EcoLitt visait à étayer la recherche dans le domaine encore méconnu en France de l’écocritique et de l’analyse des rapports entre la littérature et les préoccupations environnementales.

ECOLIJE - l'écologie dans la littérature de jeunesse

Dans le cadre du projet EcoLitt, le 3L.AM cherche tout particulièrement à réfléchir sur l’axe « Ecologie et littérature pour la jeunesse » (ECOLIJE).

L’incessante activité industrielle de l’être humain met en danger la nature. Le bouleversement des écosystèmes avance à grands pas et le changement climatique devient de plus en plus perceptible. Face à la nécessite d’une prise de conscience et d’actions écologiques, la littérature de jeunesse abordant des problématiques environnementales se limite-t-elle néanmoins à prendre en charge la responsabilité de former de futurs citoyens écolos ?

L’écologie et la littérature de jeunesse

Quand elle encourage l’enfant à sermonner ses parents qui rechignent au tri et au recyclage des déchets, l’écolittérature ne se contente pas de responsabiliser un adulte futur, mais elle accorde une mission primordiale à l’enfant dans la préservation de l’environnement et de la nature.

Les œuvres à destination de la jeunesse développent des stratégies diverses, pas toujours innovantes, dans le but de sensibiliser leur public à des problèmes environnementaux. De nombreux livres soulignent ainsi l’importance d’actions dans l’environnement immédiat alors que d’autres cherchent à enseigner la complexité des écosystèmes à échelle globale. Certains textes, en évoquant des catastrophes et des destructions inévitables, veulent même raisonner l’enfant en faisant peur, déployant ainsi une éminence grise plus qu’une conscience verte au-dessus de leurs lecteurs.

Malgré l’actualité de la problématique écologiste et l’aspect moral apparemment incontestable de toute action en faveur de la nature, se pose donc un problème éthique lié à l’aspect didactique, mais également à la fonction légitimatrice, voire mercantile, de toute oeuvre à thématique et à enjeu écologiques. La rencontre entre écologie et littérature de jeunesse se résume-t-elle alors à l’association d’une pensée simpliste pour une littérature simplette ou existe-t-il un rapport plus profond entre écologie et écriture, particulièrement quand elles s’adressent à de jeunes lecteurs ?

Face à ces interrogations, le rôle de la fiction et de la création poétique dans les textes pour la jeunesse n’est pas uniquement de fleurir un discours pédagogique pour faire avaler la pilule verte. Cette littérature fait le pari de sensibiliser en racontant des histoires qu’elle considère comme autant d’invitations à relire et à (re)penser le monde. Pour le jeune lecteur-voyageur, la question véritable ne serait pas tant de se rapprocher de la nature, de retrouver le monde, que de fuir les hommes et les adultes. Quelle(s) leçon(s) transmet alors la littérature de jeunesse ?

Les recherches « écolije »

Un axe du projet « EcoLitt » se propose d’inscrire la littérature de jeunesse dans une problématique et une thématique modernes. Les recherches comparatistes permettront de constituer un corpus européen non anglo-saxon en analysant prioritairement les littératures française, espagnole et allemande. Hormis les questions philosophiques abordées ci-contre, le groupe de travail s’engagera dans deux directions :

Premièrement, une dimension historique visera à souligner l’évolution de la question pour étudier les rapports entre littérature de jeunesse et écologie, pour ainsi mettre au jour la singularité du discours environnementaliste dans la littérature de jeunesse. Un regard rétrospectif sur l’histoire littéraire de l’écologie permettra d’étudier comment les genres émergents (écofictions, science-fiction) puisent dans la tradition des bestiaires, des fables, des contes merveilleux et autres robinsonnades, mais également dans l’héritage de Rousseau et des romantiques.

Deuxièmement, une perspective esthétique permettra de saisir les mécanismes de la littérature de jeunesse, qui est une littérature expérimentale, audacieuse, capable d’innover constamment en matière de support, en matière de formes, et en prise immédiate avec l’actualité. L’écologisme importé dans la littérature de jeunesse engage un certain nombre de procédés littéraires originaux, de thèmes variés et de points de vue singuliers.

Dans cet objectif, certaines contributions pourront se resserrer sur un « éco-motif » particulier, par un effet de loupe (une fleur, un arbre, un insecte) ou dans un mouvement plus vaste (le lac, la forêt, la montagne, la mer), ou sur un « éco-thème » : les marées noires, la déforestation, le changement de climat, les espèces en voie de disparition, etc. Plus largement encore, il sera fructueux d’interroger certaines répétions esthétiques et narratives des écritures pour la jeunesse et leur rencontre avec l’intérêt moderne pour le naturel en soi.

Lien

Lien vers le site du projet : http://ecolitt.univ-angers.fr/fr/index.html

FAMAH
La Fabrique de la Mémoire : Arts et Histoire

CPER 2015-2017.

Coordinateurs

Hélène Lecossois et Delphine Letort (3L.AM)

Renaud Bouchet et Stéphane Tison (TEMOS)

Résumé

Le projet FAMAH (La Fabrique de la Mémoire : Arts et Histoire) a rassemblé une quarantaine de chercheurs dont les travaux s’intéressent à la construction de la mémoire, mais sur des objets distincts (archives, arts, théâtres, cinéma, etc.) produits dans des contextes culturels différents (France, Irlande, Espagne, États-Unis, etc.). Ce projet interdisciplinaire a permis de réfléchir aux discours mémoriels portés par les œuvres artistiques et aux pratiques commémoratives institutionnelles telles qu’elles sont mises en œuvre dans les musées et dans des célébrations publiques. La particularité de ce projet est qu’il a suscité également une activité culturelle (projection et commentaire de films) qui a favorisé la diffusion des débats scientifiques auprès du grand public. Les chercheurs associés à ce projet ont réfléchi à la façon dont se fabrique, est portée, s’efface, disparaît ou/et renaît une mémoire. Leurs travaux (5 journées d’études, 11 séminaires, 1 colloque final) ont ainsi mis en valeur les enjeux culturels, politiques et sociaux, des processus mémoriels en tant que sources de conflits et d’échanges, de résistance et d’opposition, de négociation, de conciliation et de réconciliation. Au fil de ces échanges a émergé la nécessité de concentrer davantage les études sur les événements historiques qui font l’objet de récits conflictuels et sur leur résurgence, qui témoigne de la complexité du travail de mémoire et de l’oubli à l’œuvre dans une société. Il s’est agi d’observer si ces œuvres permettent d’envisager autrement le rapport du présent au passé, voire à l’avenir, sans négliger pour autant le rôle des rites commémoratifs ou les actions des groupes sociaux dans la construction des représentations du passé. Le colloque final de ce projet a conduit à une publication intitulée Résurgences conflictuelles, Le travail de mémoire entre arts et histoire, retenu pour publication après évaluation par les Presses Universitaires de Rennes (2021).



FOOTNAT
Football, Nation et Nationalisme

CPER 2018-2019.

Coordinateur

Raul Caplan

Résumé

FOOTNAT, Football, Nation et Nationalisme (Raul Caplan) explore les liens entre football et nation qui ont pris aux XXe et XXIe siècles une place de plus en plus grande. Des études sur ce sujet existent, avec des approches très souvent sociologiques (sociologie du sport) ou anthropologiques ; on pense notamment aux travaux d'Albrecht Sonntag (Les identités du football européen, 2008). En revanche les approches avec une dimension à la fois historique et culturelle, et s'intéressant aux images et représentations de la Nation sont plus rares.

GaMeS
Girlhood and Media Studies (2018-2019)

CPER 2018-2019.

Coordinatrices

Delphine Letort (3L.AM), Fiona Handyside (Université d’Exeter)

Résumé

GaMes - Girlhood and Media Studies analyse l'impact des nouveaux médias sur les représentations des filles, leur consommation d'images et leurs productions. Alors que le développement des chaînes câblées en quête de publics de niches (HBO, Netflix) a permis la création de films et séries télévisées originaux qui renouvellent les stéréotypes de genre, une attention particulière est portée à ces productions dans la perspective d'une analyse comparative intra- et extra-européenne visant à démontrer qu'il existe une diversité de représentations sous-estimée.

Lien

Lien vers la page du projet sur le site de la MSH Ange Guépin : https://msh-ange-guepin.univ-nantes.fr/la-recherche/games-girlhood-and-media-studies-1

Partenaire

Université d'Exeter

GEDI
Genre et discriminations sexistes et homophobes

Région Pays de la Loire, SFR Confluences de l’Université d’Angers. 2014

Coordinatrice

Christine Bard (TEMOS). L'axe 2 "Voix de femmes" est piloté par plusieurs membres du 3L.AM.

Descriptif

Les activités du projet « Genre et discriminations sexistes et homophobes » sont portées par la SFR Confluences de l’Université d’Angers et financées par la Région Pays de la Loire.

L’actualité des enjeux sociétaux concernant l’égalité des sexes et des sexualités, massive, correspond à un essor des études sur le genre, que l’on peut définir comme la construction sociale du féminin et du masculin, une différence binaire et hiérarchisée. L’originalité de ce projet est de faire le lien, aussi souvent que possible, entre le sexisme et l’homophobie, qui génèrent des comportements discriminatoires. Ces derniers sont saisis par le droit, les politiques publiques et l’activité de nombreuses associations. Ce projet interdisciplinaire et inter-universitaire implique 74 chercheurs/ses, dont 44 des trois universités ligériennes. Il offre une expertise régionale sur le genre, apportant des savoirs nouveaux sur la persistance des discriminations et des inégalités, et se propose d’accompagner les actions publiques ou associatives à travers des enquêtes de terrain (établissements scolaires, clubs sportifs, associations féministes et LGBT). Il contribue aussi à la recherche fondamentale (en Droit, Histoire, mais aussi Sociologie, Géographie, Psychologie, Littérature), à travers plusieurs projets ayant une dimension comparatiste.

Outre la diffusion d’informations sur les activités conduites par les différents axes du projet, ce carnet doit contribuer à créer, par la circulation d’informations entre les chercheurs et chercheuses impliqués dans le projet, une culture commune sur cet objet de recherche. L’objectif du carnet rejoint ainsi la finalité du projet: faire émerger un réseau de recherche en région, avec une dynamique nationale et internationale, en dépassant les difficultés d’éloignement et les séparations disciplinaires. Destiné principalement aux membres du projet, ce carnet vise également à faire connaître les activités et résultats du projet à un public plus élargi intéressé par ces questions: militants associatifs, acteurs locaux, éducateurs et enseignants.

Lien

Lien vers le site du projet : http://gedi.hypotheses.org/

Imaginaires et corps en milieu numérique

Projet MSHB. 2018-2020.

Coordinateurs

Anne-Laure Fortin-Tournès (3L.AM), Yohan Trichet (Equipe d'Accueil 4050, Université Rennes 2)

Résumé

Entre virtuel et dématérialisation, les discours semblent en apparence éloigner le numérique de toute existence matérielle. Mais ces discours sont trompeurs, car le numérique n'est pas immatériel : il est de l'ordre d’une nouvelle matérialité qui reste à explorer. C'est à travers la problématique du corps que nous aborderons les problématiques inhérentes au numérique, dans la mesure où le corps est précisément ce qui noue si intimement le concret, le matériel (l’organique) d’une part, et l’imaginaire, le discours, l’immatériel, d’autre part. Il s'agira dans ce projet novateur d’explorer les formes de corporéité inédites induites par les représentations cybernétiques du corps.

Le voyage et l'herbier. Circulation du végétal

CPER 2018-2019.

Coordinateur

Bertrand Guest (3L.AM)

Résumé

Le voyage et l'herbier. Circulation du végétal (Bertrand Guest) vise à organiser une première rencontre interdisciplinaire qui permette de mettre au point une approche originale des textes littéraires à partir de l'observation et de la mise en question de la circulation des plantes (spécimens réels comme motifs ou objets de représentations). Le caractère novateur de cette question réside dans le croisement qu'elle opère entre le voyage et l'herbier en tant que modes de circulation du végétal, et de passage entre sciences du vivant et pratiques poétiques, et ainsi de contribuer à un éclairage épistémologique sur l'histoire des rapports entre littératures et sciences autour de l'objet en partage qu'est le végétal. Par le repérage des traces du végétal dans les textes, la recherche des savoirs sur les plantes évoquées et les réflexions menées en écocritique sur le contexte social et politique de leurs circulations, il s'agit d'étudier les modes de déclinaison du végétal dans les allers-retours entre texte et monde.

Lien

Lien vers la page du projet sur le site de la MSH Ange Guépin

https://msh-ange-guepin.univ-nantes.fr/la-recherche/le-voyage-et-lherbier-circulation-du-vegetal

MALIN
Malentendu et Invention

CPER.

Coordinatrices

Sandra Contamina, Alix Bernard

Descriptif

Le projet MALIN (Malentendu et Invention) a interrogé, dans une perspective transdisciplinaire, associant spécialistes de littérature et psychologues (BePsylab, Angers), la fécondité du malentendu dans la création, en abordant, en particulier, la question du malentendu en traduction.

Lien

Lien vers la page de la MSH Ange Guépin : https://msh-ange-guepin.univ-nantes.fr/la-recherche/malin-%E2%80%93-malentendu-et-invention

Partenaire

BePsylab (Angers)

MATRIOChCA
MATRIce et Observation des Chemins Cachés des Arts

CPER 2017-2018.

Coordinatrice

Caroline Julliot, Littérature française, 3L.AM, Le Mans Université

Résumé

MATRIOChCA - MATRIce et Observation des Chemins Cachés des Arts a permis de structurer un réseau international de chercheurs désireux de renouveler leur pratique d'analyse des œuvres de fiction, en assumant une part consciente de créativité dans leur approche - en se faisant eux-mêmes co-auteurs de l'œuvre, sans pour autant renoncer à la rigueur scientifique exigible dans un cadre académique. La méthode d'exploration des possibles fictionnels, par la mise en évidence d'interprétations alternatives a pour corollaire une réflexion permanente sur les limites de l'interprétation, et une attention aiguë à la lettre du texte, avec laquelle le parcours proposé doit toujours demeurer compatible. Ce projet a donné lieu à la création d’une plateforme collaborative, InterCripol.

Lien

Lien vers la plateforme collaborative InterCripol : http://intercripol.org/fr/index.html

PERFROM
PEriodiques FRancophones Outre-Mer XIXe-XXIe siècles

CPER 2017-2018.

Coordinateurs

Franck Laurent et François Vignale

Résumé

PERFROM - PEriodiques FRancophones Outre-Mer XIXe-XXIe siècles s’est intéressé à la presse périodique en langue française hors d’Europe, des années 1830 jusqu’à nos jours, pour rendre compte de la variété des situations dans le rapport aux métropoles coloniales (France mais également Belgique), et plus généralement à la culture d’expression française. Ainsi, il s’est agi de différencier et de comparer la nature, le discours et la fonction de la presse francophone dans des espaces coloniaux proprement dits, des espaces dont le rapport à la relation coloniale a suivi une évolution particulière (Haïti, Antilles françaises…), des espaces situés hors de la domination politique de la métropole.

RaRe
Les religions face aux théories et aux politiques de la « race »

CPER 2016.

Coordinateurs

Maud Michaud, 3L.AM, Université du Maine

Vincent Vilmain, TEMOS, Université du Maine

Résumé

Les religions face aux théories et aux politiques de la « race » visait à comprendre les conditions de la construction de mythes religieux racialisés et d’en étudier la diffusion et l’impact dans les stratégies de conversion et d’intégration des convertis. A ce titre, une attention toute particulière fut portée aux réactions des minorités racialisées au sein d’un même groupe religieux entre rappels au dogme de l’unité originelle de l’humanité, construction de contre-discours racialisés ou sortie du groupe religieux. Les contributeurs ont étudié la réception et l’adaptation de l’idée européenne de « race » dans des contextes religieux non européens et examiné les réactions des milieux religieux (résignation, acceptation et adhésion) face aux politiques raciales.

TeVoMeMo
Les textes voyageurs dans les périodes médiévale et moderne

MSH Ange Guépin : AAP Amorçage 2019.

Coordinatrice

Isabelle Trivisani (3L.AM)

Résumé

TeVoMeMo - Les textes voyageurs dans les périodes médiévale et moderne étudie la circulation des textes aux périodes médiévale et moderne qui constituent des moments de mutation et de mobilité remarquables dans l'histoire de la circulation des textes : de la diffusion des manuscrits au Moyen Âge à l'intense circulation des imprimés que connaît l'Europe du XVIIIe siècle, les transformations sont multiples. Le séminaire aura pour objet de réfléchir sur la question suivante : que fait le voyage aux textes au cours de ces deux périodes ? Deux domaines seront particulièrement visés : la circulation dans un espace européen qui reconfigure à plusieurs reprises le jeu des alliances, ce qui joue, pour les textes, sur les trajectoires comme sur les foyers de production et d'échanges ; la nature des supports à travers deux périodes marquées par la bascule des pratiques liées à la révolution de l'imprimerie.

Partenaires

  • MSH Ange Guépin
  • SFR Confluences 4201
  • TEMOS UMR 9016
  • ESO UMR 6590
Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez